menu
 Pour bien comprendre les conséquences liées à l'absence de dents, il faut considérer les arcades dentaires comme des systèmes dynamiques complexes, capables d'entrer "en mouvement" dès que l'équilibre habituel est rompu. Le schéma ci-dessous illustre à lui tout seul les nombreux désordres locaux que va obligatoirement entraîner l'absence d'une dent si elle n'est pas remplacée rapidement. Le phénomène observé est lent et indolore au début ; par ailleurs, la mastication s'adapte assez facilement à cette perte de stabilité. Ces raisons font que le remplacement d'une dent, hormis pour des motifs esthétiques, ne semble pas toujours une priorité aux yeux des patients. En réalité, les conséquences futures sont loin d'être négligeables et entraînent toujours des dégâts irréversibles, sans commune mesure avec la cause initiale. C'est probablement sur ce point précis que la méconnaissance des patients est la plus flagrante ; c'est donc sur ce point qu'il faut insister.

1) Dent absente. La dent qui la suit s'incline vers l'avant. La dent qui lui fait face descend dans l'espace.
2) Cette dent, du fait de son inclinaison, n'offre plus une surface de contact de mastication, mais un contact mineur avec la dent qui lui fait face. La mastication, qui était déjà affaiblie par l'absence de l'autre dent, s'en trouve alors encore plus réduite.
3) L'inclinaison de la dent entraîne par plissement osseux, une poche parodontale.
4) L'inclinaison entraîne une rupture de contact avec la dent qui la suit. Cette perte de contact entraîne à son tour des tassements alimentaires entre ces 2 dents, eux-mêmes générateurs de caries et d'une poche parodontale.
5) Cette dent, du fait de sa descente, voit son ancrage osseux s'affaiblir (mobilité), perd ses contacts avec les dents voisines, ce qui entraîne les mêmes conséquences que celles vues dans le paragraphe ci-dessus (caries + poche parodontale).

separation

 A terme, ce sont donc d'autres dents dont le pronostic est gravement menacé, UNIQUEMENT parce qu'une dent absente n'a pas été remplacée en temps et en heure. Ce phénomène se poursuit aussi longtemps que les dents absentes ne sont pas remplacées. Ainsi, on peut facilement imaginer que, de proche en proche, des dents parfaitement saines soient amenées à disparaître de l'arcade du fait que le remplacement d'autres dents n'a pas été effectué comme il se doit.

separation

 En dehors de ces conséquences purement locales, on note également des conséquences régionales et générales : les troubles de l'occlusion générées par l'absence d'une ou plusieurs dents peuvent entraîner une symptomatologie douloureuse dans toute la sphère faciale et/ou dans la région dorsale. Ces douleurs sont, bien souvent la cause d'un long et pénible parcours médical pour le patient en détresse, car leur véritable origine est, la plupart du temps, insoupçonnable. Dans ce cas, le remplacement des dents absentes et le rétablissement d'une occlusion équilibrée permet, comme par magie, d'autoriser un retour à la normale.


Site conçu et développé par le Dr Bernard BÉNICHOU - Copyright ©2016
15 Ave de La Bourdonnais - 75007 PARIS


Dernière mise à jour : 6 JANVIER 2016

Mentions légales