menu
 C'est une perte de substance située au niveau du collet de la dent - c'est-à-dire dans la région proche de la gencive - qui touche à la fois l'émail et le cément et qui a une forme d'angle rentrant, d'aspect dur et brillant.

 Contrairement à la carie, cette lésion n'est pas due aux bactéries, mais à un brossage horizontal énergique avec une brosse à dents trop dure ou au bruxisme (grincement des dents). A l'inverse de la carie, il ne s'agit pas d'une déminéralisation, mais d'une simple usure : le sondage du fond de cette cavité révèle une surface complètement dure. Elle peut, comme la carie de la dentine, entraîner des sensibilités au chaud, au froid, au sucré et aux acides. Son évolution naturelle se fait irrémédiablement vers la profondeur et sans traitement, le risque est de fragiliser la dent au point d'entraîner sa fracture horizontale par cisaillement. Les traitements habituels consistent à coller des composites pour remplacer les pertes de substances et à corriger les facteurs responsables (modification des habitudes de brossage et/ou traitement du bruxisme).

Sans traitement, la mylolyse évolue vers la pulpe


Site conçu et développé par le Dr Bernard BÉNICHOU - Copyright ©2016
15 Ave de La Bourdonnais - 75007 PARIS


Dernière mise à jour : 6 JANVIER 2016

Mentions légales