menu
 Elles fournissent un élément diagnostic indispensable dans une majorité de cas. Elles permettent aussi de contrôler la qualité ou l'efficacité des traitements mis en oeuvre. On ne peut concevoir la pratique de la Dentisterie d'aujourd'hui sans radiologie. Selon les besoins, on peut être amené à pratiquer une radio très localisée, appelée "radio rétro-alvéolaire" (examen le plus répandu) ou, au contraire, une radio étendue aux deux arcades, appelée radio panoramique, apportant d'avantage de renseignements.

 En donnant des notions précises sur la densité des tissus traversés, les radios permettent de déceler des problèmes, d'observer les configurations anatomiques internes ou de mesurer la qualité des soins profonds, insoupçonnables lors d'un simple examen clinique. L'étendue des services rendus par les radiographies est presque sans limite et établir la liste de ces services serait une entreprise de longue haleine. Nous pouvons citer néanmoins la visualisation de reprise de carie sous une obturation, la proximité d'un fond de carie par rapport à la pulpe, la forme et la longueur des racines, la qualité de traitements endodontiques, la profondeur des poches parodontales, la nature et l'importance d'une infection, la position des dents de sagesse incluses, l'absence éventuelle de germes dentaires, la taille des sinus, la qualité de l'os, etc.

Radio rétro-alvéolaire permettant de mesurer l'étendue d'une infection autour d'une dent (zone sombre).

 Avec les appareils actuels, la dose d'irradiation est minime, ce qui n'empêche pas, dans certaines situations, de protéger les patients à risques avec un tablier de plomb. C'est le cas notamment des femmes enceintes. La radiologie actuelle tend vers le "tout numérique". Cette nouvelle approche permet, en jouant sur les différents paramètres de l'image, d'identifier avec précision certains points qui auraient pu passer inaperçus avec les radios classiques. Certains cabinets commencent à s'équiper avec des équipements de radios panoramiques dentaires, malgré le poids des investissements qu'ils représentent. En effet, dans l'absolu, il faudrait faire une radio panoramique systématique à tout nouveau patient, sachant qu'elle permet d'établir un diagnostic très précoce de certains problèmes invisibles lors d'un simple examen et qu'elle prend, de ce fait, une place prépondérante dans la prévention en général.

L'examen radiographique panoramique sur un écran. Un pas de plus vers la modernisation des cabinets dentaires.


Site conçu et développé par le Dr Bernard BÉNICHOU - Copyright ©2016
15 Ave de La Bourdonnais - 75007 PARIS


Dernière mise à jour : 6 JANVIER 2016

Mentions légales