menu
 Nous avons évoqué les troubles occlusaux dans une autre section de ce site. Lorsque le Chirurgien Dentiste a établi un diagnostic certain d'une pathologie occlusale, il dispose d'un instrument thérapeutique pouvant lui permettre de corriger certaines anomalies : la gouttière occlusale.

 C'est une plaque de recouvrement en résine, réalisée par le prothésiste dentaire, posée sur les dents de la mâchoire inférieure et ayant pour but unique de supprimer provisoirement tout contact inter-dentaire de façon à redonner à la musculature un équilibre perdu par ces mêmes contacts dentaires. La fermeture de la bouche n'étant plus guidée par des contacts anormaux, elle redevient progressivement normale et les symptômes douloureux de la malocclusion disparaissent au fil du temps. La finalité d'un tel traitement est de pouvoir objectiver, puis corriger tous les contacts anormaux avant de pouvoir se débarrasser définitivement de la gouttière.

 La gouttière doit être portée en permanence. De manière régulière, le Chirurgien Dentiste convoque son patient pour une séance "d'équilibration". Le travail consiste à mettre en évidence les contacts prématurés au moyen d'un papier carbone et de les éliminer. C'est ce que l'on appelle le "meulage sélectif". Le patient qui a porté sa gouttière pendant 2 à 3 semaines a pris l'habitude d'une fermeture buccale uniquement guidée par les muscles masticateurs. Lorsque, durant la séance d'équilibration, la gouttière est retirée, cette nouvelle fermeture met en évidence des contacts inter-dentaires qui se produisent avant d'autres. C'est ce déséquilibre qui entraîne les nombreuses conséquences d'une malocclusion. Il suffit donc de meuler très ponctuellement ces "mauvais" contacts pour se rapprocher petit à petit de l'équilibre tant recherché.

 La gouttière n'est définitivement retirée qu'au bout de plusieurs mois de traitement, lorsque toutes les prématurités occlusales ont disparu et qu'un équilibre parfait est obtenu au niveau des contacts inter-dentaires lors de la fermeture buccale et des différents mouvements de la mâchoire inférieure. L'absence de symptômes dans les jours et semaines qui suivent le retrait de la gouttière occlusale est le seul moyen de vérifier que le traitement a été correctement mené.

 Au-delà de la gouttière occlusale, le Chirurgien Dentiste devra aussi veiller à remplacer toutes les dents absentes sans exception, car les édentements, même minimes, peuvent aussi être à l'origine de troubles occlusaux.

separation

Gouttière occlusale à la mâchoire inférieure. Les dents n'entrent plus en contact entre elles.


Site conçu et développé par le Dr Bernard BÉNICHOU - Copyright ©2016
15 Ave de La Bourdonnais - 75007 PARIS


Dernière mise à jour : 6 JANVIER 2016

Mentions légales